Lancement officiel du service de la Portabilité des numéros mobiles (PNM) : L’Arcep fait de la portabilité un outil de renforcement de la concurrence sur le mobile

215

La Portabilité des numéros mobiles est définie comme la possibilité pour un abonné de conserver son numéro en cas de changement d’opérateur de téléphonie mobile. Le lancement officiel du service de la portabilité des numéros mobiles (PNM), un processus engagé par l’ARCEP BENIN, conformément aux textes en vigueur, le 17 juillet 2017, a eu lieu le 28 septembre 2018 à Azalaï Hôtel de la Plage de Cotonou. C’était en présence des Conseillers de l’Autorité de Régulation ; du Secrétaire Exécutif ; des Représentants de PORTING BENIN SARL ; Représentants des opérateurs de téléphonie mobile et des Représentants des Associations des Consommateurs et des invités.

Des reformes significatives  sont entrain d’être opérées pour matérialiser des ambitions du Gouvernement de notre pays, telles que reflétées dans son Programme d’Actions, le PAG, à savoir, transformer à moyen terme le Bénin en une plateforme de services numériques pour toute l’Afrique de l’Ouest.

Quelques jours après le lancement du nom de domaine .bj, le lancement de la PNM est devenu effectif.

La portabilité des numéros mobiles est de plus en plus acceptée comme partie intégrante d’un environnement concurrentiel dans bon nombre de pays de par le monde et, en Afrique plus particulièrement.

Déjà implémentée dans des pays africains comme le Ghana, le Nigéria, le Sénégal, etc. Son objectif est de favoriser le choix du consommateur et d’établir une concurrence effective et objective en permettant aux abonnés de librement passer d’un fournisseur à  un autre sans subir ni les coûts ni les désagréments actuels qui résultent du changement de numéro de téléphone.

En effet, le Gouvernement de la République du Bénin ambitionne d’utiliser les TIC (Technologie de l’Information et de Communication) comme catalyseur de dynamique économique et de modernisation du Bénin pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale d’ici à 2021.

Mais si au Bénin, malgré l’introduction de la concurrence sur le marché mobile, l’effet de verrouillage a aidé les opérateurs à conserver leur position dominante sur le marché, «  Il fallait donc créer un environnement compétitif plus dynamique et plus efficace, où ces opérateurs peuvent continuer d’animer le marché et se développer harmonieusement, mais où les consommateurs pourront conserver la liberté de choisir. » a indiqué le Président du conseil de régulation, Flavien Bachabi.

Les principaux objectifs visés par la PNM

Les principaux objectifs visés par la PNM sont de donner plus d’avantages et de possibilités aux consommateurs.

La disponibilité de la PNM devrait apporter les avantages substantiels suivants aux abonnés: des prix à la baisse, un meilleur choix, une meilleure qualité de service et une plus large gamme de services et de produits. Mieux, dans ce nouvel environnement les consommateurs pourront choisir le fournisseur qui répond le mieux à leurs besoins sans encourir quelque désagrément que ce soit.

Les opérateurs de téléphonie mobile devront concourir activement et fournir des services innovants et améliorés à leur clientèle, afin de la conserver et si possible élargir leur base d’abonnés.

Par ailleurs, les avantages liés à la portabilité sont conditionnés par le respect de certaines obligations des parties prenantes.

Si certaines études montrent les points positifs de la portabilité, d’autres par contre attirent notre attention sur des défis à relever et font valoir que même si la portabilité des numéros peut accroître la concurrence sur le marché des communications électroniques, les moyens par lesquels elle est mise en œuvre peuvent soit stimuler soit menacer la concurrence et le service universel.

C’est pourquoi le Président du conseil de régulation, Flavien Bachabi, a invité à l’occasion du lancement du service de la portabilité des numéros mobiles la société PORTING BENIN SARL, à jouer pleinement son rôle conformément à la décision de l’ARCEP BENIN du 22 février 2018, notamment l’obligation de :

  • Rendre disponible le service de la PNM sur toute l’étendue du territoire national ;
  • Assurer la gestion transparente et non discriminatoire du processus de routage ;
  • Mettre à jour la base de données du centre d’échange ;
  • Veiller au bon déroulement du processus de portage entre l’opérateur donneur et l’opérateur receveur conformément aux dispositions en vigueur ;
  • Assurer la maintenance du Centre d’Echange ;
  • Assurer la synchronisation des bases de données de routage locales des opérateurs à la base de données de routage centralisée du Centre d’Echange ;
  • Assurer la continuité du service de portage même pendant les périodes de maintenance du CEPNM.

Egalement les opérateurs sont invités à assurer les obligations qui sont les leurs dans le cadre de la mise en œuvre du service de portabilité.

Avantages pour les abonnés 

La portabilité a pour avantage de Conserver son numéro tout en changeant d’opérateur sans avoir à aviser les contacts, les amis et la famille d’un nouveau numéro ; Jouir des nouveaux services attrayants sur le réseau receveur.

Pour effectuer le PORTAGE, l’abonné se présente dans un point de distribution de l’opérateur du réseau vers lequel il désire porté son numéro, muni d’une pièce d’identité, les jours ouvrables et aux heures d’ouverture. Il formule sa demande de portage à travers un formulaire mis à sa disposition puis envoie un SMS au 7070. L’opération de portage dure cinq (05) minutes. Des textes avec succès dans le timing ont été effectués au cours de la cérémonie avec des témoignages satisfaisants des clients qui ont effectué l’opération.

Conditions d’éligibilité

Tout abonné est éligible à utiliser le service de la portabilité des numéros mobiles dans les conditions ci-après :

  • une période de quatre-vingt-dix (90) jours s’est écoulée depuis la date de l’activation de son numéro mobile ;
  • une période de quatre-vingt-dix (90) jours s’est écoulée après son dernier portage, dans le cas d’une demande de portage vers un opérateur autre que l’opérateur donneur du portage précédent ;
  • une période de trente (30) jours s’est écoulée après son dernier portage, dans le cas d’une demande de portage vers l’opérateur donneur du portage précédent ;
  • le numéro mobile de l’abonné n’est pas bloqué ou soumis aux restrictions de service par le fournisseur de services mobiles actuel au moment où la demande de portage est présentée ;
  • le numéro mobile de l’abonné a été enregistré dans la base de données d’enregistrement des abonnés de l’opérateur donneur et les détails d’identification du client correspondent à ceux détenus par l’opérateur donneur, et ceci conformément aux exigences du processus de la PNM, fixées par le régulateur ;
  • le numéro mobile de l’abonné ne fait pas l’objet d’une suspension par toute autorité/juridiction compétente.

Ange BANOUWIN




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *