Décryptage de la situation sociopolitique nationale : Hugues Chodaton et le Mjsr invitent le peuple Béninois à la sérénité

324

Le Mouvement des Jeunes Sentinelles de la République (Mjsr), a animé une conférence publique ce jeudi 4 octobre 2018 à Codiam de Cotonou. C’est à travers la voix de son Président Hugues Chodaton qu’un message de sérénité a été adressé aux jeunes et au peuple béninois en général. Dans son adresse, soutien a été apporté au Président Talon pour ses actions engagées.

« La République a besoin de nos idées. Notre Nation a besoin de nos Talents. Notre société a besoin de notre dévouement. Le Chef de l’Etat a besoin de notre engagement. Le Bénin a besoin de nous » sont quelques mots de sérénité du message de Hugues Chodaton Président du Mjrs lors de la conférence publique dudit mouvement.

Selon l’intéressé, la bataille que l’on regrette le plus d’avoir perdue est celle que l’on n’a pas livré et pour cela, les béninois doivent être prudents et sereins afin de participer tous ensemble au combat citoyen, à la restauration du pays car dit-il, le combat est le leur. Pour le Mjrs, il est rare de se retrouver aux heures chaudes d’une tension sociale venue de part et d’autre, de solliciter à nouveau la confiance du peuple béninois et de sa jeunesse. C’est ce qui justifie d’une part la sortie du mouvement des jeunes sentinelles de la République à travers la conférence publique.

Le Mjrs, fort représenté par toutes ses composantes,  trouve que le contexte national est rempli de menaces et la crise entre l’opposition et la mouvance, les tensions sociales avec les initiatives de Nikki, Parakou, Ouidah, Cotonou … ramènent le Bénin aux heures des attaques contre le pouvoir en place. Ces tensions ont donc repoussé encore plus loin les perspectives de paix, de dialogues social et de conciliation recherchée entre les acteurs politiques par le gouvernement.

Ceci dû à l’incompréhension et la méconnaissance des efforts du gouvernement au regard de l’endettement extérieur qui existait avant son avènement, de l’insécurité croissante face auquel il prend des mesures, et des efforts pour favoriser la reconstruction du pays qui tardent à prendre son envol.

Selon le Mjrr, cette tension sociale naissante brise toutes les certitudes et alimente tous les malaises.  Ce pour quoi, il sollicite la confiance de tout le peuple aux actions du Président Patrice Talon afin de poursuivre la politique de reconstruction de l’économie, des valeurs culturelles et touristiques du pays.

Hugues Chodaton stipule que le chef de l’Etat ne demande aucune facilité et n’est point l’ennemie de la jeunesse mais plutôt est et reste ouvert et disponible à toute critique constructive, un dialogue sincère et exigeant entre l’opposition et la mouvance. En lançant un appel à la jeunesse, il déclare : « Jeunesse Béninoise, nous sommes le futur du Bénin ! Ne soyons pas spectateurs, soyons acteurs de notre destin.

Mettons notre indomptable énergie au service de l’intérêt général. La jeunesse doit s’armer de courage pour se mettre résolument au service de son pays et non se laisser manipuler par des politiciens qui se soucient moins de son avenir ».

Wilfried AZONHE (Stag)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *