Production record de la Campagne agricole 2017-2018 : Un signe patent de la dynamique du Gouvernement pour impulser la production agricole

193

Les mesures prises par le gouvernement de la rupture, depuis son avènement en Avril 2016 pour impulser une nouvelle dynamique à la production agricole portent déjà  ses fruits.

 En effet, dans le cadre de la promotion des filières agricoles au Bénin, le gouvernement actuel a pris plusieurs mesures pour accroître la production des produits vivriers avec au premier plan le maïs. Cette année, c’est au tour du maïs de connaitre une surproduction pour le compte de la campagne 2017-2018, après le coton qui a battu tous les records de production.

Le gouvernement Talon vient ainsi de réussir le miracle du maïs après celui du coton. 1 million 600 mille tonnes de production de maïs pour la campagne 2017-2018. C’est la prouesse réalisée par les agriculteurs béninois contre une production estimée à 1 million 200 mille tonnes il y a deux ans. Au regard de  l’état des lieux de la production céréalière au cours de la dernière saison agricole faite par le ministre Gaston Dossouhoui, le Bénin serait en surproduction d’où la nécessité d’exporter les excédents.

Pour  garantir l’exportation de ce produit vivrier, le ministre du commerce a exhorté particulièrement les forces de l’ordre à faciliter la libre circulation du maïs quelles que soient les voies empruntées. C’est lors d’un point de presse conjoint entre les ministres Gaston Dossouhoui  et celui du commerce Serge Ahissou que l’information  a été rendue publique   le vendredi 5 octobre 2018. Avec ces résultats, à petit coup, le Bénin atteint les objectifs du développement durable grâce au  leadership du chef de l’Etat. Les perspectives sont encore très bonnes pour la campagne en cours en dépit des inondations constatées par endroit.

Isaac KOFFI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *