Formation du grand parti politique du Bloc Progressiste : Mobilisation active des femmes de Alternative Citoyenne

249

Les femmes du parti Alternative Citoyenne se mobilisent dans la dynamique de la réforme du système partisan, notamment la constitution des grands blocs politiques. Afin d’être vraiment représentative au sein des grands ensembles en formation,  plusieurs rencontres sont entreprises ce week-end, sous la houlette de Mme Geneviève Arawo, Responsable Chargée de la promotion des femmes du parti Alternative Citoyenne, et de Mme Laetitia  Folly, Deuxième responsable Chargée de la promotion des femmes du parti.

La première étape a été une rencontre d’échanges avec les femmes militantes du parti Alternative Citoyenne à son siège.

« Le parti Alternative Citoyenne est actuellement dans le bloc progressiste avec d’autres partis, donc c’était important entre femmes de se retrouver pour échanger sur les partis qui sont dans ce bloc et comment nous nous préparons à ce nouveau parti qui en vue de création. » a expliqué Mme Geneviève Arawo, Responsable Chargée de la promotion des femmes du parti Alternative citoyenne.

Ces femmes se sont  donc retrouvées pour voir comment se mobiliser et mobiliser les militants à la basse et échanger autour des nouvelles perspectives pour les femmes du parti.

 S’il n’est pas déjà facile avec les partis,  pris individuellement, alors qu’on tend  vers les grands ensembles, Mme Geneviève Arawo reste convaincu que les lignes vont bouger :

« Je crois que rien n’est facile dans la vie, les femmes doivent prendre conscience de cela ; mais tout dépend de notre volonté, de notre engagement, de notre détermination … »

Elle explique qu’a l’issue des échanges autours de ces questions, les femmes ont conscience que ce ne sera pas facile,  mais que c’est possible grâce au militantisme de chacun.

Elle invite donc les femmes à intégrer cette vision et se mobiliser. Mieux, s’enger véritablement politiquement et se battre pour se faire connaitre pour être visible dans ce grand bloc en gestation.

A noter que des résolutions ont été prise dans ce sens au terme des échanges  afin d’y aboutir. « Ce n’est pas impossible, on va y arriver » rassure Mme Geneviève Arawo.

Développement économique et autonomisation des femmes

La seconde a été faite dans le 13ème arrondissement de Cotonou au quartier Agla. En effet, les femmes du parti Alternative Citoyenne du treizième arrondissement se sont organisée  et ont fait appel aux femmes responsables du parti par rapport à des préoccupations qui les concernent dans le Programme d’action du gouvernement (PAG), spécifiquement le développement économique, l’autonomisation des femmes, sous la direction de Mme Irène Béhanzin.

A cette étape, Mme Geneviève Arawo, Responsable Chargée de la promotion des femmes du parti Alternative citoyenne, accompagnée d’une délégation, a échangé sur ce qui est prévue par le gouvernement du Président Talon, à l’endroit des femmes en vue de  leur autonomisation.

Présentation des actions sociales du gouvernement à l’endroit des plus pauvres, Programme autonomisation des microcrédits ; Arch…

« Les femmes avaient besoin d’information parce que, quand elles ne sont  pas bien informées, l’intoxication fait que elle ne savent pas quelle est la vérité » a relevé Mme Geneviève Arawo.

Au cours de cette rencontre, les femmes ont questionné la délégation sur certaines préoccupations pour qu’elles aient la bonne information.

« Nous avons compris qu’elles aveint besoin d’information. Pour éviter que l’intoxication ne prenne le dessus sur les réalités. » a déclaré au terme des échanges, Mme Geneviève Arawo, Responsable Chargée de la promotion des femmes du parti Alternative Citoyenne.

Par ailleurs, à l’endroit des femmes en général, elle lance un appel à l’engagement politique. « L’engagement politique parce que quand on parle de promotion de la femme, il faut que la femme elle-même soit engagée ; qu’elle milite véritablement. Des compétences féminines on en a ! Mais parfois elles sont cachées, elles ne sont pas visibles. », déplore-t-elle.

Invitant les femmes au militantisme à la détermination, et à se faire connaitre en contribuant à l’animation de la vie politique.

A l’endroit des femmes ‘’Alternative citoyenne’’, elle lance un appel à redoubler d’effort pour démontrer qu’elles sont très engagées et amener les autres qui n’ont pas encore compris à les suivre.

« Avec la  volonté et la persévérance les femmes peuvent émerger politiquement et nous y croyons. » soutient-elle.

Echanges avec les femmes militantes du Parti Alternative Citoyenne  à son siège

Rencontre avec les femmes militantes du Parti Alternative Citoyenne d’Agla

Ange BANOUWIN




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *