Rentrée diplomatique 2018-2019 : La révolution ‘’Agbénonci’’ pour redynamiser la diplomatie béninoise

195

La diplomatie béninoise prend un coup de neuf. Plusieurs réformes en cours prennent déjà corps en vue de la redynamiser pour en faire un véritable outil de développement. Des annonces ont été faites le vendredi 19 octobre 2018 et des fruits de sa concrétisation présentés. C’était à l’ouverture de la rentrée diplomatique 2018-2019 par le Ministre des affaires étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci.

« L’année diplomatique 2018-2029 est ouverte ! » c’est en ces termes que le Ministre Aurélien Agbénonci a   lancé la nouvelle ère qui s’ouvre pour la diplomatie Béninoise, apres un exposé des différentes activités diplomatiques  de ces  derniers mois, les prochains rendez-vous et  annoncé les perspectives.

« Le Bénin est en bonne phase avec ses partenaires », a déclaré le Ministre Agbénonci qui précise : «  Nous n’enregistrons aucun cas de tension avec l’un ou l’autre de nos partenaires. ». Sans manquer de féliciter le corps diplomatique pour ses efforts aux côtes du Bénin : « Avec vous et grâce à vous nous avons eu ces dernières années des avancées positives. ». Et pour redynamiser la diplomatie béninoise des reformes sont mis en œuvre au nombre desquelles certaines prennent déjà corps.

Approche matricielle dans le suivi de la Coopération

Au Bénin aucun secteur n’est épargné par les reformes. Afin de rendre plus performante la coopération avec ses partenaires, un nouvel outille est entrain d’être mis en place. Il s’agit de : « l’Approche matricielle dans le suivi de la Coopération. »

Un  outil que le gouvernement entend privilégier dans les semaines et les mois à venir, élaboré avec le concours des experts.

Cet outil permettra d’avoir une vue précise sur l’évolution de la coopération avec chaque pays partenaire. Un outille plus efficace permettant de savoir «  ce qui a été décidé, où on en est, et quels sont les goulots d’étranglement… ». « Le draft est déjà prêt » a annoncé le Ministre Agbénonci.

Redynamiser  la coopération avec les ambassadeurs non-résidents …

Conscient que la bureaucratie d’un côté ou de l’autre fait ralentir les choses ; « Nous voulons sortir de la routine … la routine diplomatique… » a indiqué le ministre Agbénonci. Une requête pressante a été faite à l’endroit des ambassadeurs non-résidents.

« Désormais les non-résidents, on ira les chercher là où ils sont. » a annoncé le Ministre Agbénonci. En effet, nombres d’ambassadeurs non-résidents sont dans certains pays voisins, et ne sont présent que lors de cérémonie de remise de lettre de créance et  de présentation de vœux au corps diplomatique.

Le Gouvernement à travers le Ministère des affaires étrangères et de la coopération compte aller les chercher là où ils sont afin de faire bénéficier le pays de la coopération avec ces pays-là.

« Je suis persuadé que les semaines qui viennent, les mois qui viennent vont voir renforcer notre coopération. » a exprimé le Ministre.

Des avantages des diplomates

A l’endroit des diplomates accrédités au Bénin, des dispositions sont prises afin de leur faciliter leur fonction. Au nombre desquelles des Mesures de sureté à l’aéroport.

Toujours dans cette dynamique, une nouvelle Carte diplomatique a été confectionnée. La première Carte diplomatique nouveau format a été remise à la Doyenne du corps diplomatique, Madame Sandi Abou Sahadi.

En ce qui concerne l’immatriculation des véhicules des diplomates accrédités au Bénin, le service spécial est opérationnel depuis le 02 novembre 2017.

Perspectives pour l’année diplomatique 2018-2019

Pour le compte de la l’année diplomatique 2018-2019, le Ministre Agbénonci compte renforcer le dialogue bilatérale. « Notre pays au cours de l’année diplomatique à venir va  donner un peu plus de contenu… nous allons développer une stratégie d’appuis réciproque… » a indiqué le ministre. A noter que les efforts du Ministre Agbénonci ont été salués par la Doyenne du Corps diplomatique, Madame Sandi Abou Sahadi ; en son nom personnel et celui du Corps diplomatique. Elle a profité de l’occasion pour inviter les différents pays à tripler leur enveloppe pour accompagner le Bénin dans la mise en œuvre de son PAG.

A B




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *