Opérationnalisation de la Salle de situation électorale : Les objectifs réorientés face aux nouveaux enjeux du scrutin

184

En marge des législatives de ce dimanche 28 avril 2019 au Bénin, la Plateforme électorale des Organisations de la société civile (Osc) du Bénin à lancé le samedi 27 avril 2019, à Cotonou au  Bénin Marina Hôtel, la Salle de situation électorale.

Face aux nouveaux enjeux du scrutin, l’animation les 27, 28 et 29 avril 2019, de la Salle de Situation Electorale,  est réorientée. Composée de trois (3) différentes chambres complémentaires et d‘une cellule de communication, suivant les explications de la Présidente Madame Fatoumatou Batoko Zossou, « Cette salle est opérationnalisée pour coordonner la présence de la plateforme sur le terrain et permettre de continuer les initiatives d’Alerte et de Réponse en vue de contribuer à atténuer les menaces et risques. ».

En effet, précise-t-elle : «  Les enjeux liés à la gestion sécuritaire du scrutin et au taux de participation sont ceux ciblés par la Salle de Situation. ».

Des caractéristiques de la Salle de situation électorale

Suivant les explications de la présidente de la Plateforme électorale des Organisations de la société civile (Osc) du Bénin, la Salle de Situation est composée de 15 e-moniteurs déployés le 8 mars et renforcés par 36 moniteurs terrain déployés le 13 mars 2019.

Un effectif renforcé le jour du scrutin par 714 autres moniteurs et 24 superviseurs formés le 24 avril 2019 ; soit un total de 789 moniteurs, actifs dans les 546 arrondissements du pays suivant un déploiement statistique.

La Salle de Situation comporte également une Chambre technique,  composée de 22 techniciens mobilisés et équipés. Cette chambre est chargée de maintenir le contact permanent avec les 789 moniteurs de terrain. Leur rôle est de vérifier et croiser les données envoyées du terrain par les moniteurs afin d’alimenter les analyses et les réponses de la Salle de Situation.

La Salle de Situation électorale dispose d’une chambre d’analyse constituée de sept (7) experts de profils variés (science politique, communication, statistique, droit, sociologie, genre, sécurité…) ayant pour rôle d’analyser les données collectées et traitées par la chambre technique.

Ils ont pour rôle d’élaborer les documents de position qui seront diffusés par la Salle de Situation durant ses travaux.  Par ailleurs, l’ensemble de leurs analyses et recommandations seront transmises à la chambre de Réponse.

La chambre de réponse  quant à elle est composée de cinq (5) personnalités chargées de valider les alertes, recommandations et autres publications avant leur diffusion.

A noter qu’elle aura aussi à animer des conférences de presse périodiques suivant un agenda précis durant les 3 jours d’activité de la Salle de situation électorale.

Aussi, relève de leur ressort,  les initiatives de réponse sur le terrain afin de rendre effective la contribution de la Salle de Situation pour l’atténuation des risques et menaces de violence.

Afin d’assurer la visibilité et la diffusion des documents validés, ainsi que d’interface avec les acteurs des médias, la Salle de situation électorale dispose d’une cellule de Communication.

Rappelons que  ses activités de la Plateforme électorale des Organisations de la société civile (Osc) du Bénin entrant dans le cadre de ce processus électoral a été effectif grâce à l’appui financier de l’Union européenne et de la Coopération suisse sous le mandat de Labo Citoyen.

Ange BANOUWIN




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *