Revue à mi-parcours du projet Promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs (PSDSR) : Mieux impacter les cibles et atteindre les objectifs (Le Consortium PSDSR (Abms, Abpf, Care International Bénin/Togo) déterminé)

540

Madame Joyce Sepenoo, Directrice mission de CARE International Bénin / Togo, prononçant le discours d’ouverture

 

 

Un an et demi de réalisation dans la mise en œuvre, du projet Promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs (PSDSR), ses acteurs ont procédé à son évaluation du 18 au 19 septembre 2019 au Bénin Royal Hôtel de Cotonou, par une revue à mi-parcours. Mené dans douze (12) zones sanitaires, dont la population est estimée à près de 4.020.375 habitants, soit 40% de la population nationale, par le Consortium PSDSR, composé de Abms, Abpf et CARE International Bénin/Togo, qui en assure le lead, ce projet est conjointement financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas et le gouvernement du Canada.

Cette revue à mi-parcours a pour objectif de permettre aux membres du Consortium PSDSR et aux parties prenantes de faire le bilan de l’exécution à mi-parcours du projet Promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs (PSDSR) en dégageant les atouts et contraintes à travers une analyse de la pertinence et de l’efficacité des stratégies.

Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de travail du projet qui fournira les premiers éléments de réflexion sur les perspectives du projet afin de garantir la réalisation efficiente des résultats à fin décembre 2020.

Au cours des deux jours de travaux, il a été question d’apprécier les principaux résultats atteints depuis le démarrage du projet ; connaître les résultats de l’étude de référence, Identifier les leçons apprises, les goulots d’étranglement; identifier les  contraintes liées à la mise en œuvre du projet, proposer des recommandations et actions concrètes d’amélioration  des stratégies en vue d’accélérer les actions pour atteindre un taux d’exécution et consommation budgétaire appréciable et définir les stratégies en vue de la  pérennisation des acquis du projet.

Né de la volonté des organisations non gouvernementales Abms, Abpf et CARE International Bénin/Togo de conjuguer leurs efforts, expériences et expertises en vue de relever efficacement les défis en matière de Santé et Droits Sexuels et Reproductifs (SDSR) y compris la lutte contre le VIH / SIDA et les violences basées sur  le genre dans la perspective d’atteindre les ODD, le projet« Promotion de la Santé Droits Sexuels et Reproductifs  PSDSR » couvre la période du 30 mars 2018 au 31 octobre 2020.

A noter que la cérémonie officielle d’ouverture des travaux a connu la présence de la directrice mission de CARE International Bénin / Togo, Madame Joyce Sepenoo, du Représentant de l’Ambassade du royaume des pays bas, Mieke Vogels, du premier secrétaire de l’ambassade du gouvernement du Canada, Dr Ando Raobelison Directrice Adjointe Abms, Dr Serge Kitihoun Directeur Exécutif de l’Abpf, Dr Dieudonné Fambo représentant le ministre des sports en charge de la jeunesse, des Membres du Comité de pilotage, des représentants des ministères, des coordinateurs de zones sanitaires, des responsables de centres de promotion sociale, responsables de services de santé scolaire, responsables de services de santé scolaire, responsables de centres de promotion sociale , responsables d’Ong partenaires de mise en œuvre du projet PSDSR, et des jeunes bénéficiaires du projet.

l’occasion s’offrait au Consortium PSDSR qui s’investit en faveur d’une meilleure santé sexuelle et de la reproduction ainsi que d’un bon respect des droits y afférent, d’exprimer sa gratitude aux bailleurs qui ont pris à cœur la situation des adolescents (es) et jeunes béninois en matière de droit à la santé sexuelle et reproductive, en appuyant techniquement  et financièrement  des actions en vue de la jouissance de ces droits.

Les travaux de cette revue ont pris fin avec plusieurs recommandations s’inscrivant dans l’amélioration des interventions de tous les acteurs pour l’atteinte des objectifs du projet.

 

Par Ange BANOUWIN

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *