Animation de la vie politique au Bénin: La thérapie du gouvernement contre la transhumance politique :

178

Dans le cadre de l’initiative « Le Gouvernement Face à la Presse », le Ministre de la Communication et de la poste, Alain Orounla était face à la presse ce vendredi 21 février 2020. Occasion pour le porte-parole du Gouvernement de se prononcer sur les sujets brûlants de l’actualité. Sur ce, il a évoqué la solution du gouvernement béninois pour lutter contre la transhumance politique.

Après la charte des partis politiques adoptée dans le cadre de la réforme du système partisan, le président de la République compte proposer une thérapie contre la transhumance politique. A en croire le Porte-parole du Gouvernement, un projet de loi est envisagé pour limiter l’ampleur de ce « dégât ». Le ministre se joint au président Patrice Talon pour anticiper sur l’argument de « restriction des libertés » que certains pourraient avancer pour critiquer la loi envisagée.

Il faut noter que dans son intervention à l’occasion des 30 ans de la Conférence nationale, le président de la République avait fait savoir que la transhumance politique est un travers moral des acteurs politiques. Il avait montré son optimisme quant à la lutte contre le phénomène. Pour lui, la solution à ce problème viendra tout doucement avec le temps.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *