Togo: Les recommandations du député Innocent KAGBARA au Gouvernement Togolais

34

Lors de la présentation de la politique d’action du Gouvernement togolais le 2 octobre 2020, l’Hon. Innocent KAGBARA a délivré un message. Occasion pour lui de présenter ses vives et chaleureuses félicitations à Tomégah-Dogbé Victoire pour sa nomination au poste de Chef du Gouvernement Togolais. A travers cette nomination, c’est la femme Togolaise qui est honorée et récompensée, dit-il. Il n’a pas manqué de faire de recommandations au nouveau chef du Gouvernement:
Excellence Madame le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Madame la Présidente de l’Assemblée Nationale,

Honorables Députés,

Qu’il me soit permis avant tout propos, mesdames et messieurs, de présenter mes vives et chaleureuses félicitations à Son Excellence Madame Tomégah-Dogbé Victoire à l’occasion de sa nomination au poste de Chef du Gouvernement Togolais.

Madame la Ministre, au-delà de la promotion de votre humble personne, c’est surtout la reconnaissance du rôle et de la place de la femme dans le processus de développement de notre pays. A travers cette nomination, c’est la femme Togolaise qui est honorée et récompensée.

La femme togolaise dont chacun de nous ici présents peut apprécier, à sa juste valeur, le rôle dans la protection de la cellule familiale, dans la préservation des valeurs et traditions qui forment le socle de notre nation, ainsi que dans la consolidation de notre démocratie.

Mesdames et Messieurs,
Ce n’est un secret pour personne, dans l’histoire de notre pays, le peuple togolais ne s’est trouvé confronté à une épreuve aussi grave, une épreuve aussi dramatique que la crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19. Une crise qui déstructure notre société.

A cet effet nous recommandons vivement au nouveau chef du Gouvernement d’orienter l’action de son Gouvernement autour de huit (8) axes majeurs. Il s’agit de :

  • la maitrise du risque sanitaire lié à la Covid-19 ;
  • la relance de notre économie ;
  • la bonne gouvernance de l’action publique ;
  • la préservation de notre modèle social de redistribution pour améliorer la qualité de vie des togolaises et des togolais, et consolider notre vivre ensemble ;

-augmentation du budget alloué aux bourses universitaires, mise en place d’un fonds d’aide à l’éducation avec des prêts scolaires aux parents ;

  • la mise en œuvre de l’énergie solaire et intensification du projet lié à l’électrification rurale ;
  • intensification de la lutte contre la corruption qui freine notre décollage économique et parallèlement trouver des solutions aux dossiers de corruptions non élucidés ;
  • instauration d’une charte de l’Administration Publique de bonne pratique avec des contrats de performance et de motivation pour les fonctionnaires d’Etat ;
  • accès à l’emprunt aux entrepreneurs en imposant des conditions aux Banques.

Mesdames et Messieurs, pour finir, j’aimerais attirer votre attention. Les mois qui viennent vont être très importants. Il va falloir continuer à gérer la pandémie, son impact sur la situation sanitaire mais aussi ses conséquences socio-économiques, dont on sait l’ampleur.

Et puis il va falloir tirer les leçons de cette crise et oser repenser ce qui doit l’être, dans tous les champs des compétences régionales, pour construire la société dont nous voulons pour demain.

Le nouveau gouvernement doit aussi oser se saisir des questions non résolues qui créent des injustices et d’insupportables tensions dans nos sociétés.

Je vous remercie pour votre attention.

Bonjour chers confrères et consœurs, je vous propose quelques extraits en sons des interventions hier à l’Assemblée nationale




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *