Conférence des Leaders de l’Association pour l’épanouissement du Chrétien (AEC) à Klouékanmè Pasteur Dimado invite les chrétiens à accompagner les dirigeants dans leur vision de développement (« On doit … et accompagner les gens que Dieu a mis au-devant de notre pays. »)

173

L’Association pour l’épanouissement du Chrétien (AEC), s’investit pour que le chrétien puisse accompagner l’essor de son pays, et incarner les valeurs de Dieu, notamment l’éthique chrétienne et se départir des diversions. Dans cette dynamique, avec à sa tête le Président du Bureau de coordination nationale, Pasteur Dieudonné Dimado, l’AEC, a choisi le département du Couffo pour abriter la Conférence des Leaders. L’évènement, qui a connu la présence de différentes délégations nationales est une rencontre d’échanges de partage, de réarmement spirituel, intellectuel et moral, pour instruire les leaders qui à leur tour devront entretenir la base autour du thème : « Comment le chrétien doit-il accompagner l’essor de son pays ? ». C’était à l’Hôtel RT Yésu Lémè de Klouékanmè le samedi 28 novembre 2020.

Ange BANOUWIN

L’objectif de cette Conférence des Leaders est de marquer la différence, et sortir le chrétien du carcan où tous les jours des gens disent des choses qui sont relayées dans l’opinion sans en connaitre le fondement. Egalement, commencer par appliquer ce que Dieu a donné comme talant à chacun pour accompagner le développement du Bénin.
Prières, louanges, adorations, allocutions, communication et partage de vison ont meublé l’événement. A travers la communication qui a porté sur le thème : « Comment le chrétien doit-il accompagner l’essor de son pays ? », le Révérend Zacharie Eki, Pasteur, Consultant formateur a entretenu l’assistance. Par ses explications, il a interpelé les fidèles chrétiens sur leur rôle face aux rumeurs qui montent quotidiennement dans l’opinion.
« … dans notre pays à l’allure où vont les choses quand nous prenons depuis le feu président Mathieu Kérékou, on entend souvent dire il n’a rien fait ; mais en réalité, le chrétien ne doit pas chanter ce refrain, il doit dire, il a fait ceci et pouvoir relever les insuffisances et les limites, pour l’encourager à mieux faire. » indique-t-il.
Le Révérend Zacharie Eki précise : « Il en est de même pour le président Soglo, Yayi et aujourd’hui notre président actuel, son excellence Patrice Talon ; on entend les gens dirent il ne fait rien ; le chrétien ne doit pas se mêler dans ces genres de refrains, le chrétien doit pouvoir dire comme Daniel, il a fait ceci il a réalisé ceci… ».
Il soutient qu’on voit que le chef de l’Etat Patrice Talon a fait des choses et « dire qu’il n’a rien fait cela c’est du leurre ».
« Le chrétien doit pouvoir dire le Président Patrice Talon il a fait ceci mais il doit trouver aussi le tact, la diplomatie pour relever les limites et parler des points perfectibles pour l’encourager ; encourager tous les dirigeants ; ce n’est pas au niveau du sommet seulement. Même à la maison le chrétien doit pouvoir encourager ceux qui entreprennent de bonnes choses pour le meilleur de la société pour les galvaniser à faire davantage. » invite le révérend. Il exhorte le chrétien à travers son discours à faire la différence et incarner les valeurs éthiques et morales pour le pays.

Pour sa part, le Président du Bureau de coordination nationale de l’AEC, Pasteur Dieudonné Dimado soutient que : « Dieu nous a dit nous sommes la lumière du monde, nous sommes le sel de la terre. Et nous avons confessé cette parole … ».
Déplorant ce qui s’observe, « Nous avons constaté que les uns et les autres sont en train d’être emballés dans une polémique qui ne permet pas à un chrétien de jouer son rôle dans la société. Nous devons ouvrir les yeux et dire ce que nous voyons, dire ce que nous constatons, et faire ce que nous devons faire, pour que la société puisse évoluer. Parce que Dieu nous a envoyé sur cette terre comme des missionnaires. » invite le Président du Bureau de coordination nationale de l’AEC.
« La Bible a dit chrétien vous êtes appelés, vous êtes glorifiés, vous êtes justifiés ; cela veut dire que nous sommes des gens complets… On doit savoir qu’on est diffèrent, et accompagner les gens que Dieu a mis au-devant de notre pays. Accompagner sans état d’âme quel que soit la personne qui vienne ; nous ne sommes pas pour quelqu’un, nous sommes pour Dieu, nous devons jouer notre rôle. » exhorte le Président du Bureau de coordination nationale de l’AEC, Pasteur Dieudonné Dimado.
Qui invite le peuple de Dieu, à s’éveiller et savoir « d’où on est venu, à qui nous appartenons et ce que nous devons faire. ».
A noter que dans sa vision de développement, l’AEC œuvre pour l’entrepreneuriat agricole, à travers la formation, les outils pour transformer des produits agricoles et aider à avoir les moyens pour s’installer. A cet effet, au cours du partage de vision, le Pasteur Zacharie Affouda, président départemental de l’AEC Collines, chargé de formation dans l’entreprenariat agricole, a entretenu l’assistance sur les opportunités dans le secteur.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *