Utilisation du NPI au Bénin: Le projet WURI facilite la gestion des réformes sportives à partir du Certificat NPI/fID

118

Ce 04 juin 2021, le Coordonnateur National du projet WURI-BENIN, Jean AHOLOU, a été reçu par le ministre des Sports Oswald HOMEKY avec qui il a évoqué essentiellement les avantages de l’utilisation du Certificat NPI/fID dans les réformes en matière de Sport au Bénin.
Le certificat NPI/fID trouve son fondement dans la loi 2017-08 du 19 juin 2017 portant identification des personnes physiques au Bénin qui fait obligation à tout citoyen de disposer d’un Numéro Personnel d’Identification (NPI). On attend par Certificat NPI/fID le support de distribution du Numéro Personnel d’Identification (NPI/fID), financé à travers le projet WURI par la Banque mondiale et délivré gratuitement à son titulaire. Le Coordonnateur national de WURI Jean AHOLOU, accompagné de son équipe, a exposé au ministre des Sports Oswald HOMEKY le contenu du Projet d’Identification Unique pour l’Intégration Régionale et l’Inclusion en Afrique de l’Ouest (WURI) et ses opportunités dans les réformes sportives engagées depuis quelques années au Bénin.
Pour Jean Aholou, Coordonnateur national du projet, le Certificat du NPI/fID facilitera l’accès aux différents services auprès des organisations ou structures sportives et assurera la promotion de l’intégrité et la lutte contre la corruption et les fraudes dans le milieu sportif et permettra une gestion efficace des ressources humaines dans le secteur. Il poursuit en déclarant que ce document pourrait être exigé lors de l’établissement des licences sportives ou dans la constitution des dossiers.
A sa suite, le ministre Oswald HOMEKY a manifesté tout son intérêt au projet et promet prendre des dispositions nécessaires avec son équipe pour faire bénéficier à son secteur les nombreuses opportunités de l’identification biométrique et du Certificat du NPI/fID.
Pour rappel, le projet WURI-BENIN financé par la Banque mondiale, vise à augmenter le nombre de personnes dans les pays participants (BENIN, TOGO, NIGER, BURKINA-FASO, GUINÉE et CÔTE-D’IVOIRE) qui ont une preuve d’identification unique reconnue par le gouvernement qui leur permet d’accéder aux différents services.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *