Arrivé en Côte d’Ivoire week-end écoulé : Les prochaines initiatives de Issa Malick Coulibaly

39

Accueilli à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, après une décennie d’exil le vendredi 10 septembre 2021, le Dr Issa Malick Coulibaly séjourne désormais aux bords de la lagune Ebrié.
A son arrivée sur sa terre natale il s’est rendu à la mosquée de la Riviera palmeraie à Abidjan pour rendre grâce à Allah.
Directeur de campagne de Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2010, et ancien ministre de l’Agriculture de son dernier gouvernement, le Dr Issa Malick Coulibaly, avait à ses côtés Seydou Soro plus connu sous le pseudonyme de « Soro coton ».
Revenu dans son pays natal après son périple entre le Bénin et la France, en marge de la réconciliation nationale issue de l’acquittement du président Laurent Gbagbo par la Cour pénale internationale (CPI) et son retour en Côte d’Ivoire, l’homme affiche une bonne prédisposition pour une reconstruction de son pays par l’ensemble de ses filles et fils. Dans son agenda plusieurs rencontres sont en vue.
Très engagé dans cette dynamique, le Dr Issa Malick Coulibaly Vice-président de la plateforme EDS (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté) est un fin connaisseur des arcanes de la politique ivoirienne et de la sous-région avec des entrées à l’international.
Il entend apporter sa contribution pour écrire de nouvelles pages de l’histoire de son pays en lettres d’or aux côtés de son mentor Laurent Gbagbo.
Ce ne serait pas surprenant de le voir investi de nouvelles responsabilités dans la mise en place du nouveau parti du président Laurent Gbagbo, dont le Congrès constitutif est imminent.
Ses dernières rencontres effectuées au Bénin où il était en exil avant son retour sur sa terre natale dénotent de sa vision d’avenir pour la Côte d’Ivoire.
Son pays est dans une phase de réconciliation nationale et Issa Malick Coulibaly pense que les raisons pour lesquelles il est rentré sont valables aussi pour tous et encourage les Ivoiriens réfugiés à rentrer sans obligation, pour que la Côte d’Ivoire puisse se retrouver et se réconcilier avec ses fils pour son véritable développement, et retrouver sa place de choix dans la sous-région, en Afrique et dans le monde.

Ange BANOUWIN




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *